Salutations jeunes Stagiaires, nous sommes le Vendredi 4 Novembre il est 9h51 et il fait 8 degrés.

Nous commençons avec une petite présentation des lieux. Puis une pause café générale pour motiver et créer un mouvement.

Après une explication de ce qu’est le projet « Pot Au Fab » et après la description du programme pour les 3 semaines a venir, nous avons fait un petit jeux qui s’intitule « portrait chinois » qui avait pour but de nous décrire en répondant à une série de questions comme : Si j’étais une musique, je serais…si j’étais un outil ,je serais…..

Nous avons ensuite pris un ordinateur chacun dans le but de découvrir Tinkercad un logiciel de modélisation 3D sur Internet. Nous nous sommes entraînés a réaliser des formes géométriques, puis nous avons utilisé des tablettes pour écrire nos prénoms. Ce qui avait pour but d’imprimer nos prénoms grâce à l’imprimante 3D.

Allez hop, debout ! Premier jour de la semaine.

On commence la popotte numérique avec un « brainstorming ». Le groupe se rassemble autour de la table ronde et une tempête d’idées défile sur le tableau. Plus tard lors du « check-up » (et oui on sait parler anglais) une seule idée a été retenu. Le train et ses locomotives.

Mais vous devez vous dire qu’est que ça à de particulier, alors je vous réponds en vous disant que le train sera un calendrier de l’avant et en plus de ça il sera fabriqué en pain d’épices !!! Huuum ! Un gros challenge pour l’équipe du Picoulet, Mais je suis sûr que nous y arriverons !!

Début d’impression 3D

C’est maintenant que commence le vrai combat. On a commencé par modélisé les emportes-pièces avec Tinkercad. Le travail est rude. A force d’essayer croyez moi les soldats du picoulet réussiront !

Après la Modélisation, la cuisine

Les jeux sont fait, trop tard pour se replier, il ne nous reste plus qu’a aller faire les courses, acheter les ingrédients pour faire de succulent biscuits alsaciens.

10 Novembre 2016, la cuisine est envahie , je répète la cuisine est envahie!!.

La main dans le tas nos biscuits prennent formes, il y a des maisons, des étoiles, des pères noël et des chaussettes.

Certains d’entre nous s’occupent de la pâte, d’autres de la cuisson et pour finir la décoration.

Notre projet est de construire un train en biscuit qui aurait les décorations en relation avec noël.

Notre projet prend forme et nos convictions sont justes, certains d’entre nous sont tombés au combat de la gourmandise, et d’autres se sont retranchés vers la pâte.

 Victoire la pâte est faite et les formes prennent celle souhaitées.

Aprés cuisson voici le résultat de nos expériences orchestrées par Jean Thomas notre maitre pâtissier qui nous a permis d’avoir un tel résultat.

Les décorations sont faites.